A PROPOS DE SETOUCHI

Étincelantes telles un miroir, les eaux tranquilles de la Mer intérieure de Seto s’étendent à travers et au coeur de l’archipel du Japon.

Imprégné de légendes et chargé d’histoire, le paysage incrusté de joyaux est une porte d’entrée pour connaître un Japon qui n’a pas encore disparu, en harmonie parfaite avec la modernité.

Se déplaçant librement entre la terre et l’eau, vos sens peuvent déguster vues et sons, expériences et plaisirs

. Accordez-vous la joie d’être envahi par un rythme de vie différent. Savourez la diversité. Délectez-vous des défis. Soyez émerveillé par le raffinement.

Ainsi, petit à petit, vous commencerez à comprendre que l’image dans l’eau n’est pas seulement une carte postale, mais le reflet de ce que vous êtes et allez devenir.

setouchi photo 01

setouchi photo 02

setouchi photo 03

setouchi photo 01

setouchi photo 02

setouchi photo 03

Setouchi est la plus grande mer intérieure du Japon, entourée des préfectures de Hyogo, Okayama, Hiroshima, Yamaguchi, Tokushima, Kagawa et Ehime

Une mer calme et sans remous, des îles qui semblent y flotter et un grand pont qui les relie. C’est le paysage de Setouchi que nous, Japonais, imaginons. Bien sûr, ce paysage est indispensable lorsque l’on parle de Setouchi, mais cette région favorise l’histoire et la culture par la mer et crée une grande variété de ressources touristiques.

map map
Hyogo
La préfecture de Hyogo se trouve approximativement au centre de l’archipel du Japon. Elle possède le port de Kobe qui joue un rôle important comme porte d’entrée du Japon. Elle est également dotée de nombreux sites touristiques comme le Château de Himeji, classé patrimoine mondial par l’UNESCO et plusieurs régions de sources chaudes onsen. Le boeuf de Kobe, une des trois grandes marques de boeuf japonais wagyu, est un de ses délices.
Okayama
La région d’Okayama a prospéré comme une région aux éléments culturels variés, dont les sabres, les poteries de Bizen et d’autres pièces artisanales. Grâce à la clémence de son climat, des fruits, pêches et raisins muscat, sont activement cultivés ici. La région comprend aussi des endroits où vous pouvez découvrir les îles de la Mer intérieure de Seto.
Hiroshima
Hiroshima est la ville centrale des régions de Chugoku. La préfecture de Hiroshima est dotée du Sanctuaire Itsukushima-jinja, avec son élégant portique torii se dressant dans la mer ; du Dôme de la bombe atomique qui transmet l’importance de la paix et de nombreuses autres attractions qui méritent le détour. Elle compte également des objets d’artisanat célèbres dans le monde entier, comme les pinceaux de Kumano.
Yamaguchi
Yamaguchi est entourée par l’océan, les montagnes et les rivières et se caractérise par son climat agréable toute l’année. Ses paysages naturels, qui incluent quelques 1.500 kilomètres de littoral, sont hors du commun. La préfecture compte le Pont Kintai-kyo, l’un des ponts les plus célèbres du Japon et bien d’autres attractions touristiques, sans oublier sa spécialité culinaire, le poisson-globe fugu, un célèbre plat d’hiver.
Tokushima
Elle a de nombreuses ressources touristiques dont le Détroit de Naruto, un des plus grands courants avec tourbillons du monde et la Vallée d’Iya, qui séduit tous ceux qui découvrent son extraordinaire paysage naturel. Le Festival de Danse Awa, qui attire 1,3 millions de touristes, est à ne pas manquer.
Kagawa
C’est une région avec de nombreuses îles, dont Naoshima et Teshima, célèbres en matière d’art. C’est également l’endroit où se trouve le superbe Jardin de Ritsurin. Kagawa est en outre connue pour ses nouilles Sanuki udon, si renommées qu’elles attirent des touristes de tout le Japon. Cette préfecture est même parfois surnommée « la préfecture udon ».
[Photo : “Red Pumpkin” ©Yayoi Kusama,2006 Naoshima Miyanoura Port Square | Photographer: Daisuke Aochi]
Ehime
La région de Ehime possède l’autoroute Nishiseto, une des plus grandes pistes cyclables du Japon et elle est connue des cyclistes du monde entier. Ehime est dotée de nombreux endroits où les visiteurs peuvent rencontrer l’histoire, dont Dogo Onsen, une source chaude dont l’histoire remonte à plus de 3.000 ans et les rues uchiko, restées inchangées depuis les périodes Edo et Meiji.