Itinéraire

La région de Setouchi est riche en sites historiques et culturels fascinants, parmi lesquels se trouvent quatre lieux classés au patrimoine mondial de l’Unesco. Cet itinéraire vous permettra de rallier, par exemple, un magnifique château blanc, un sanctuaire emblématique, un monument émouvant appelant à la paix mondiale et l’un des lieux de naissance du Japon moderne ! Le seul problème d’un tel voyage à la découverte d’une région peu connue est qu’il vous donnera envie de revenir pour en voir plus.

Jour 1: Hyogo-Hiroshima

01

Le château de Himeji et le jardin de Kokoen

Surnommé le héron blanc, avec de hauts murs blancs qui s’élèvent majestueusement dans le bleu du ciel, le château de Himeji est l’un des plus grands et des plus visités du pays. Mais il est aussi l’un des ensembles fortifiés japonais les mieux conservés, et l’un des douze châteaux authentiques, jamais détruits ni reconstruits. Son histoire remonte à 1333, et les agrandissements réguliers ont abouti à un réseau de fortifications possédant 83 bâtiments. La place unique de Himeji dans le paysage japonais a été confirmée avec le classement au patrimoine mondial en 1993, faisant du château l’un des premiers sites japonais à l’obtenir. Immédiatement à côté, se trouve le jardin de Kokoen, une collection de neufs styles différents de jardins paysagers japonais – à apprécier en toute saison. Pour faire une pause, le pavillon de thé qui s’y trouve est plus que recommandé.

02

Le sanctuaire d’Itsukushima-jinja

L’image de l’impressionnant torii vermillon qui s’élève au-dessus des eaux calmes est devenue l’une des plus emblématiques du Japon. Le portail géant est en fait l’entrée historique du sanctuaire d’Itsukushima-jinja, sur l’île de Miyajima – un sanctuaire d’une importance capitale dans l’histoire japonaise. Bâti sur pilotis en amont de la plage, sur un terrain couvert par la marée haute, celui-ci donne presque l’impression de flotter. À marée basse, le secteur s’explore à pied jusqu’au torii géant pour en apprécier la grandeur ! Itsukushima-jinja est aussi le lieu où observer le fonctionnement quotidien d’un site shintoïste. Pour ceux qui auraient envie d’un peu d’exercice, il est aussi possible de randonner jusqu’au sommet du mont Misen pour observer le panorama sur la mer intérieure de Seto. Avec en plus la possibilité de boire l’eau chauffée par un feu sacré, brûlant sans discontinuer depuis 1200 ans.

03

Passer la nuit à Iwaso, sur Miyajima

Nichée dans la nature au pied du mont Misen, à proximité immédiate du sanctuaire d’Itsukushima-jinja, l’auberge Iwaso permet une halte élégante, après une longue journée de découvertes. Ouverte en 1854, alors que le Japon venait de s’ouvrir à la modernité, le ryokan possède un charme raffiné parfait pour se détendre, agrémenté de tout le confort moderne et d’une cuisine traditionnelle délicieuse. Passer la nuit ici vous permettra également d’apprécier Miyajima sans les visiteurs quotidiens, pour découvrir par exemple le torii emblématique illuminé.

Jour 2 : Hiroshima

04

Naviguer entre les sites du patrimoine mondial

La visite de la région de Hiroshima permet de découvrir deux sites classés au patrimoine mondial de l’Unesco, géographiquement très proches. Le passage de l’un à l’autre peut, par exemple, se faire en naviguant. Un court voyage de 45 minutes qui rallie directement l’île de Miyajima et le dôme de la bombe atomique, dans le parc du Mémorial de la Paix, au cœur de la ville de Hiroshima. Ce moyen de transport, en plus d’être le plus rapide, permet de découvrir la grande ville sous une autre perspective, bien différente de celle visible depuis le train ou la route.

05-07

Le dôme de la bombe/Le parc du Mémorial de la Paix/Le musée du Mémorial de la Paix

Connue dans le monde entier comme le site de l’explosion de la première bombe atomique jamais lancée, le 6 août 1945, la ville de Hiroshima est aujourd’hui une métropole dynamique. Mais le souvenir terrible de la guerre n’a évidemment pas disparu, et se perpétue à travers plusieurs lieux emblématiques. Le dôme de la bombe, ainsi que le parc du Mémorial de la Paix sont des symboles permanents des conséquences terribles de la guerre nucléaire. Les visiteurs du monde entier sont invités à se recueillir pour envisager un monde pacifié, sans la bombe atomique. Le musée du Mémorial permet, de son côté, d’en apprendre plus sur la tragédie.

08

Dormir au Sheraton Grand Hiroshima Hotel

À seulement une minute de la gare de Hiroshima, le Sheraton Grand Hiroshima Hotel est un havre de paix pour voyageurs à la recherche d’un luxe pratique, au cœur de la ville. L’un des meilleurs Sheraton du Japon, il sera parfait pour se ressourcer, avant ou après la découverte de la ville. Le « Shine Spa » et une salle de sport sont tous deux à disposition dans l’hôtel, ainsi que le restaurant Miyabi, au septième étage, particulièrement réputé pour sa cuisine, à commencer par les fruits de mer, ou du bœuf wagyu, cuisiné sous les yeux des clients ! Et le bar du Miyabi offre une vue superbe sur la ville illuminée.

Jour 3 : Yamaguchi

09-11

Hagi-Meiringakusya/L’académie Shokasonjuku/La ville fortifiée de Hagi

Une heure de bus au départ de la gare shinkansen de Yamaguchi permet de rallier l’un des sites classés au patrimoine mondial de l’Unesco les moins connus du Japon. Le profil méconnu de Hagi, sur la côte de la mer du Japon, ne doit pas être compris comme un signe d’importance moindre : ce serait une terrible erreur ! Au milieu du XIXe siècle, la ville de Hagi a ainsi joué un rôle fondamental dans la création du Japon moderne, en étant le lieu de naissance de plusieurs pionniers de l’ouverture au monde extérieur. Elle est aussi la ville qui a accueilli plusieurs transferts de connaissances industrielles depuis l’Europe vers l’archipel japonais. Cinq sites liés à cette histoire, tous classés sous l’appellation Sites de la révolution industrielle de Meiji, sont à découvrir à Hagi – y compris l’ancienne ville fortifiée elle-même. Une plongée dans l’histoire qui permettra d’appréhender la modernisation extrêmement rapide du pays.

12

Une nuit à Hagihakkei Ganjima Besso

Réputé pour sa superbe vue sur le soleil plongeant dans la mer du Japon, Hagihakkei Ganjima Besso se situe à l’embouchure de la rivière Matsumoto. Le ryokan est celui d’un confort luxueux, auquel se combine l’hospitalité typique des auberges japonaises. La ville de Hagi étant réputée pour son saké, celui-ci se retrouve au moment du dîner, parfait pour accompagner une cuisine traditionnelle aux accents français, servie directement en chambre. La gare, les sites historiques et l’auberge sont tous à proximité, dans le centre-ville, ce qui fait de Hagi une étape à taille humaine.

SITES MENTIONNES

SITES MENTIONNES

1

Le château de Himeji

2

Le jardin Kokoen

3

Le sanctuaire d'Itsukushima

4

Iwaso

5

Le Dôme de la paix de Hiroshima

6

Le parc de la Paix de Hiroshima

7

Le musée du mémorial de la paix de Hiroshima

8

Sheraton Grand Hiroshima Hotel

9

Hagi-Meiringakusya

10

L'académie de Shokasonjuku

11

La ville fortifiée de Hagi

12

Hagihakkei Ganjima Besso

ITINERAIRE ASSOCIE

3 day

Voyage dans l'histoire vivante de Setouchi côté Shikoku

3 day

Road trip à la découverte des joyaux culturels de Setouchi

4 day

Setouchi, la beauté de ses paysages et l’art qui s’en inspire